Michael Bahr : 3 clés pour gérer son inventaire Magic

29 Novembre 2017 | 3 minutes de lecture

Par Michael Bahr, associé directeur du magasin Desert Sky Games and Comics

Quatre, cinq, voire six fois par an, les magasins de jeux lancent un nouveau produit Magic et tout va bien.

Le grand jour arrive et rien ne semble pouvoir aller de travers. Pour les extensions légales en Standard, l'Avant-première fait d'une pierre deux coups : elle attire du monde et permet de faire de bonnes recettes. Pour les produits secondaires, comme Iconic Masters, les joueurs achètent des boîtes et les ventes vont bon train.

Mais des baisses de régime sont à prévoir. L'engouement retombe à chaque fois, même pour les meilleures extensions. Si vous misez tout sur les lancements d'extensions, vous pourriez bien vous retrouver dans un cycle de hauts et de bas, avec de gros creux entre les sorties importantes.

Alors comment maintenir de bonnes ventes ? En gérant votre inventaire de façon à ce que les extensions se vendent au maximum, puis en comblant les vides avec des ventes que vous n'auriez pas effectuées autrement.

Voici trois clés pour gérer votre inventaire entre les sorties importantes :

1. Proposez dans votre magasin tous les produits déjà en circulation.

Un joueur doit pouvoir acquérir chez vous n'importe quelle configuration de booster. Si vous n'avez pas un stock suffisant pour fournir ces produits, il se peut que vous ratiez des opportunités de vente.

Ayez en stock une certaine quantité de boosters, de bundles, de présentoirs ou même de boîtes : certains joueurs achètent des boîtes entières et tendent à les vouloir scellées et intactes.

2. Comblez les vides avec des produits non autorisés en Standard toujours en vente.

Dans mon magasin, le ralentissement des ventes de L’Âge de la Destruction fut une bonne occasion de remettre en avant Conspiracy, Archenemy et les Duel Decks.

Les joueurs ne venaient pas forcément pour ces produits mais certains en ont achetés. En ce qui concerne les produits comme Archenemy, lorsqu'un client demande conseil, il s'agit souvent d'un joueur occasionnel cherchant une « boîte Magic » pour jouer avec des amis.

3. Réapprovisionnez les accessoires de JCC.

Il n'y a pas de rotation de format pour les protège-cartes noirs.

Les accessoires, en particulier les protège-cartes, les tapis de jeu et les boîtes de rangement, sont des produits indémodables et restent souvent en top des ventes pendant des mois, voire des années.

Les vétérans ont tendance à apprécier les rangements de qualité tels que les boîtes de deck haut de gamme ; les nouveaux joueurs auront besoin de toute la gamme et testeront un peu tout. Proposez tant les versions génériques que les versions de la marque Magic : beaucoup de joueurs aiment garder des accessoires correspondant au thème du deck qu'ils utilisent.

Comment tout cela s'agence-t-il ?

Quelle que soit la taille de votre magasin, vos achats pour une sortie Magic seront a priori plus importants que votre volume usuel. Cela signifie qu'il vous faut planifier vos finances en avance. Vous pouvez soit payer comptant si vous pouvez vous le permettre, soit effectuer des achats à paiement différé en vous assurant de pouvoir tout couvrir.

L'un des risques à prévoir est alors de recevoir une facture importante au moment où vous réalisez que vous êtes à court de certains modèles incontournables de protège-cartes colorés avant l'Avant-première. Si vous achetez le nécessaire un mois en avance, vous pouvez vous reposer sur ces ventes le long de ce cycle de lancement et amortir l'impact des grosses factures.

Ou si, par exemple, un client vient dépenser sa cagnotte d'anniversaire et prévoit une tonne de drafts Conspiracy pour ses amis. Si vous êtes à court d'extensions secondaires, vous perdez une occasion de vendre. Vous voyez le tableau.

Magic vit de belles heures. On trouve toujours de quoi satisfaire chaque type de joueur. Vous ne pouvez cependant pas vendre ce que vous n'avez pas, ainsi il vous faut vérifier que vous avez assez de stock.

Lorsque vous avez les produits, souvenez-vous de miser sur le sourire et le service client afin que celui-ci revienne joyeusement chez vous.

Michael Bahr est l'associé directeur du magasin Desert Sky Games and Comics, avec deux magasins situés près de Phoenix. Il a été arbitre de niveau 3 pendant quatre ans, a obtenu un diplôme de droit de l'Université d'État de l'Arizona et a occupé pendant sept ans un poste administratif dans le département médical du gouvernement.

Foire Aux Questions

Trouvez les réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet du Wizards Play Network

Une question ?

Contactez-nous !