Gary Ray : quand, pourquoi, et comment développer son magasin

7 Août 2017 | 4 minutes de lecture

Par Gary Ray, propriétaire du magasin Black Diamond Games

La plupart du temps, on a toujours plus de projets que d'argent. Pour ceux qui ont un magasin à succès et qui s'ennuient quelque peu, développer leur entreprise est souvent l'étape suivante.

Il y a bien des pièges à éviter, et il ne faut surtout pas le faire pour de mauvaises raisons. Vous êtes peut-être las de votre fonctionnement actuel ; la routine vous ennuie et vous avez besoin d'un nouveau défi... La plupart du temps, c'est notre ego qui se manifeste.

Mais quand les enjeux sont aussi élevés, il est important de trouver la bonne motivation.

La meilleure raison de vouloir développer votre magasin est d'avoir épuisé votre marché actuel.

Vous avez eu une belle croissance au fil des ans, mais cette croissance annuelle est aujourd'hui quasiment nulle. Même en étant à l'écoute des besoins de votre communauté, vous n'arrivez plus à croître.

Si vous avez chaque année une croissance à deux chiffres, vous n'avez pas vraiment besoin de développer votre magasin davantage. Vous feriez mieux d'utiliser vos ressources pour déterminer les besoins actuels et y répondre, peut-être en puisant dans votre capital pour développer de nouvelles gammes de produits ou de nouveaux équipements.

Une fois que vous êtes sûr de faire le bon choix, vous devez réaliser certains calculs pour déterminer comment vous pouvez développer votre magasin.

En faisant des calculs de vente au m², vous découvrirez peut-être que votre espace de vente est trop petit. Ou vous serez peut-être partagé entre l'envie d'ouvrir plusieurs petits magasins ou d'avoir un seul grand magasin. Avant de nous développer, nous avons passé des mois à suivre l'utilisation de notre centre de jeu et décidé que, même si seulement 20 % de nos clients s'en servaient, l'impact serait trop grand.

Nous avons fini par concevoir un plan pour construire un magasin plus spacieux en ajoutant une mezzanine d'environ 90 m² à la surface dont nous disposions déjà, afin de générer plus d'activité et plus de bénéfices.

Pour construire, il faut consulter un professionnel pour avoir ne serait-ce qu'une idée du montant à investir.

Et même ce professionnel ne peut faire qu'une estimation. Nous étions partis sur une estimation de 50 000 USD. Les estimations des sous-traitants allaient jusqu'à 500 000 USD. Quand le projet fut terminé, cinq mois au-delà du délai estimé, il nous avait coûté 133 000 USD.

J'ai travaillé comme chef de projet dans l'informatique et nous avions une règle simple pour le sourçage : il fallait recevoir trois offres pour chaque projet. Partagez vos données de fréquentation du magasin et vos informations sur les groupes démographiques de vos clients avec vos architectes. Si vous prévoyez un changement important, comme ajouter un café, vous aurez besoin de réaliser un nouveau plan d'affaires.

Avec notre développement, nous avons mis tant d'années à préparer le projet que nous avons réussi à rembourser nos prêts de construction avant l'inauguration.

Vous aurez besoin de beaucoup de liquidités ou d'un plan de financement à rembourser.

Nous avons fait appel au financement communautaire pour obtenir notre capital de démarrage, mais c'était bien peu en comparaison avec le coût total du projet (environ 20 % des 20 % d'utilisateurs de notre centre de jeu ont participé). Nous avons finalement emprunté directement 90 000 USD auprès de contributeurs sur Kickstarter sous forme de billets à ordre.

Si vous avez une communauté bien établie, vous pourrez peut-être obtenir du capital de cette façon. Cependant, je ne pense pas qu'il s'agisse d'une option viable pour la plupart des propriétaires de magasins, et il y a d'autres sources à étudier.

Si vous êtes propriétaire de votre maison et que vous êtes solvable, vous pouvez envisager une marge de crédit hypothécaire. Vous pouvez également ajouter de nouveaux partenaires (j'ai abandonné 10 % de mon investissement dans l'entreprise quand nous avons agrandi le magasin). Aux États-Unis, un propriétaire de magasin peut également prétendre à un prêt auprès de l'Association des petites entreprises.

Mais quelle que soit la façon dont vous financez vos projets, attendez-vous à des dépassements de coûts. Un mois avant la fin prévue du chantier, j'ai acheté une chaise de la marque Aeron parce que nous avions une marge de 20 000 USD. Mais à la fin du chantier, nous avions dépassé le budget de 14 000 USD. J'avais dépensé de l'argent que nous n'avions pas, mais j'avais une super chaise.

Si vous avez un magasin à succès, vous avez déjà gagné.

Il n'y a rien de mal à maintenir le statu quo. Vous n'avez pas besoin d'agrandir votre magasin ; il n'y a pas de moment précis où les clients arrêtent de venir parce qu'il y a trop de monde. Avoir un magasin bondé est un signe de succès, et non le symptôme d'un problème à régler. À la place, découvrez un nouveau passe-temps ou passez plus de temps avec vos proches.

Si vous développez votre magasin, faites-le pour les bonnes raisons, avec une analyse solide de l'offre et la demande, un projet concerté et un plan réaliste pour sécuriser du financement.

Gary est le propriétaire du magasin Black Diamond Games à Concord, en Californie. Il dissèque l'industrie du jeu vidéo dans son blog « Quest for fun », a une chaîne YouTube et écrit un livre sur l'ouverture et la gestion d'un magasin de jeux, dont la sortie est prévue pour décembre.

Foire Aux Questions

Trouvez les réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet du Wizards Play Network

Une question ?

Contactez-nous !