La théorie des tiers-lieux a changé mon magasin

11 Octobre 2016 | 1 minutes de lecture

Dans notre e-book Prendre le jeu amical au sérieux, nous avons évoqué la « théorie des tiers-lieux » comme idée pouvant aider les magasins de jeux à se démarquer de la concurrence en ligne. Lorsque Ramoñ Nogueira, un membre du WPN de João Pessoa, au Brésil, a lu le livre sur le site WPN, il a décidé d'essayer d'appliquer les principes des tiers-lieux à son magasin. Sans investir énormément dans un espace ou du matériel, il est parvenu à révolutionner l'ambiance de son magasin, ce qui a immédiatement renforcé sa communauté et ses affaires. Voici son histoire.

Déjà avant d'ouvrir mon magasin, l'idée du tiers-lieu avait eu un gros impact sur ma vie sans que je le réalise vraiment.

Il y a quelques années, je souffrais de dépression à cause d'une période difficile dans ma vie personnelle et professionnelle. Je ne voulais pas être chez moi. Je ne voulais pas vraiment aller au travail. Je me rendais dans ces lieux parce qu'il le fallait.

Et un jour, j'ai commencé à donner des cours à un étudiant qui jouait à Magic: The Gathering. C'est grâce à lui que j'ai pu entrer dans une nouvelle communauté.

À l'époque, il n'y avait pas de magasins de jeux dans le coin. Les joueurs de Magic se réunissaient dans l'aire de restauration d'un supermarché. C'était l'endroit où je voulais aller lorsque je n'étais pas chez moi ou au travail.

C'était mon tiers-lieu.

Le temps a passé, un magasin de jeux a ouvert dans ma ville et ce sentiment n'a fait que se renforcer. J'emmenais mon fils nouveau-né avec moi au magasin pour rencontrer des joueurs, déjeuner, jouer quelques parties et échanger des cartes. J'avais hâte de retrouver mes amis Magic, pas pour la compétition, mais pour essayer de nouvelles idées et jouer le deck que je voulais.

Des années plus tard, je suis moi-même devenu propriétaire d'un magasin de jeux.

Bien évidemment, je voulais offrir aux joueurs un endroit agréable où se retrouver et jouer. Mais lorsque vous êtes occupé à gérer une entreprise, des choses évidentes peuvent parfois vous échapper.

J'avais oublié à quel point la communauté avait été importante pour moi en tant que joueur.

Je pensais plus aux produits qu'aux gens.

Et puis j'ai lu l'article WPN à propos de la théorie des tiers-lieux.

Mon attention a complètement basculé.

J'ai partagé un résumé du concept sur la page Facebook du magasin. Je me suis engagé auprès de mes joueurs à le « respecter » à partir de ce jour-là.

Je les ai encouragé à venir en magasin pas seulement pour les événements, mais à chaque fois qu'ils avaient envie de décompresser.

J'ai commencé à davantage tenir compte de ce dont les joueurs avaient besoin pour passer de bons moments au magasin. Je suis arrivé à la conclusion suivante : nous nous rendons dans des lieux hors domicile et lieu de travail pour nous divertir.

J'ai donc cherché des moyens de divertir activement mes clients.

J'ai fait l'effort de créer un environnement détendu pouvant accueillir des joueurs quel que soit leur niveau, avec des événements proposant des structures de dotations horizontales et des avantages pour les nouveaux-venus.

Nous avons tout fait pour que les gens puissent venir en famille. J'ai moi-même un fils de 5 ans. J'ai envie qu'il se sente à l'aise sur mon lieu de travail. Et si je peux faire de mon magasin un endroit agréable pour mon fils, je peux être sûr que mes joueurs occasionnels ressentiront la même chose.

Au départ, j'étais en permanence dans le magasin, à discuter avec les clients. Mais en tant que propriétaire, je ne pouvais pas tout le temps rester avec eux. Au lieu de ça, j'ai prévu du temps pour que mes employés interagissent avec les clients, afin de mieux comprendre leurs besoins et leurs intérêts.

Les changements ont eu énormément de succès.

Les gens ont commencé à nous demander d'organiser des anniversaires et d'autres événements dans le magasin.

Nous sommes devenus bien plus qu'un magasin de jeux ; nous sommes devenus un endroit où les gens se retrouvent.

Nous devons évidemment relever certains défis, par exemple pour satisfaire nos joueurs « compétitifs ». Mais j'ai réussi à leur faire comprendre que plus on oriente Magic sur le divertissement amical, plus on peut attirer de joueurs dans notre communauté. Après tout, la taille des dotations est directement liée à la taille de la communauté active.

Pour continuer sur notre lancée, nous communiquons sans cesse avec nos clients via les médias sociaux et d'autres outils.

Tant que nous nous intéressons à nos joueurs, ils semblent être intéressés par le magasin ; et cet engagement mutuel a participé à faire prospérer notre magasin.

Statistiques du magasin : Mulligan Geek Store

  • Lieu : João Pessoa, Brésil (720 954 habitants)
  • Niveau WPN : Advanced
  • Âge : 18 mois
  • Surface : 70 m²
  • Site Web : www.mulligangames.com.br

Par Ramoñ Nogueira

Foire Aux Questions

Trouvez les réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet du Wizards Play Network

Une question ?

Contactez-nous !