Pourquoi j'ai conçu un tiers-lieu

12 Octobre 2016 | 1 minutes de lecture

Il y a six ans, Phil Chalker et sa femme Genie ont ouvert le magasin Fanatix dans une petite ville d'Alabama. Depuis, ils ont déménagé leur magasin à trois reprises et se sont récemment établis dans un espace de 465 m², tout en ouvrant 2 autres magasins affiliés dans des villes environnantes. Lorsque Phil nous a envoyé un guide-vidéo des nouveaux locaux, nous lui avons demandé de nous raconter l'histoire de la conception du magasin. Voici ce qu'il avait à nous dire :

Le nouvel emplacement est très proche de l'ancien, et je n'ai fait aucune nouvelle campagne marketing cette année. Pourtant, mes ventes brutes ont augmenté de 80 % depuis le déménagement.

Comment est-ce possible ?

Il y a plus d'espace pour que les différents groupes puissent tous s'installer et les parties durent donc plus longtemps. Les clients peuvent se déplacer librement en effectuant leurs achats, et notre espace de vente est bien distinct de l'espace consacré aux événements.

Tout le monde a sa place ici, donc les gens reviennent.

Pour faire court, j'ai transformé les nouveaux locaux de Fanatix en « tiers-lieu ».

Qu'est-ce qu'un tiers-lieu ?

D'après la « théorie des tiers-lieux », chaque société a besoin de lieux communs qui ne soient ni domestiques (la maison, le « premier lieu »), ni productifs (le travail, le « deuxième lieu »). Cette théorie soutient que ces lieux communs (les « tiers-lieux ») sont indispensables, mais très rares.

Pourquoi j'ai conçu mon magasin comme un tiers-lieu

Les jeux intéressent de plus en plus de gens, j'ai donc appris rapidement que nous ne travaillons pas seulement dans la vente mais aussi dans l'accueil.

L'exposition aux jeux devient plus importante, avec des magasins comme Target qui vendent des produits ludiques et Barnes & Noble qui proposent des soirées de jeu.

Quand un client entre dans le magasin, nous voulons qu'il se sente dans un endroit familier, propre, où il a sa place.

Pour parvenir à cet objectif, j'ai décidé que les nouveaux locaux devraient proposer des espaces de jeu différents. Je voulais un coin café confortable, ainsi qu'un espace de vente séparé des zones d'agitation pour ne pas empêcher les nouveaux clients de se concentrer.

Voici un aperçu un peu plus détaillé des zones du magasin :

La salle des cartes

Notre salle des cartes accueille la plupart de nos événements avec 36 à 54 places assises. Cet espace est disponible à toute heure pour les JCC et aucun autre événement programmé ne peut empêcher cette disponibilité. Pour moi, cet espace est le « terrain d'essai » de notre communauté, ou le club de gym si vous préférez, là où nos habitués peuvent venir quand ils ont du temps.

Wizards of the Coast nous fournit les meilleurs éléments publicitaires que nous utilisons pour créer une expérience thématique avec des décorations qui changent à chaque extension.

Le café

Cette zone ne peut pas accueillir autant de clients, mais il offre un espace de jeu confortable pour les démonstrations et les jeux de plateau, et pour présenter le principe du jeu de cartes à collectionner de stratégie aux nouveaux joueurs avant qu'ils n'intègrent une grande communauté.

Cela nous a permis de faire évoluer la participation quasiment inexistante aux démonstrations et au jeu social jusqu'à une présence quotidienne dans le café pour jouer à des jeux de plateau ou à d'autres événements amicaux.

Le salon

Nous avons porté ce concept encore plus loin avec notre salon, où se trouvent des banquettes et sièges confortables, sous une lumière douce, et un écran qui diffuse des événements de Magic ou d'autres contenus liés au jeu.

Même s'il est extrêmement populaire entre les rondes pendant nos événements de Magic, notre salon rappelle aussi aux clients qui entrent qu'un magasin de jeux peut être tout aussi accueillant que n'importe quel autre espace social.

La salle de jeux vidéo et de jeux de rôle

En plus de ces espaces, nous disposons aussi d'une salle de jeux de rôle et de jeux vidéo. Si ces espaces sont considérés comme un « bonus » pour la plupart des magasins, ils se sont révélés particulièrement efficaces pour attirer régulièrement des groupes de cinq joueurs ou plus, qui préfèrent venir chez nous plutôt que de rester chez eux.

Conseils de Phil pour concevoir le magasin

Nettoyez régulièrement les panneaux et les étagères. Utilisez des panneaux pour indiquer l'emplacement des différents produits. Assortissez les étagères et les supports, et ajoutez une affiche ou deux pour expliquer certains objets.

Améliorez constamment votre design. Le design d'un magasin de jeux est comme le lettrage d'une BD : on ne le remarque que lorsqu'il n'est pas bien fait. Essayez de réaliser une disposition accessible. Testez les nouveaux agencements en déambulant dans le magasin en tant que client, et pas en tant que commerçant. Parfois un léger ajustement peut générer quelques minutes de shopping supplémentaires. Vous vous rendrez peut-être compte que certains objets seraient mieux derrière votre point de vente, alors que d'autres devraient être devant pour être davantage remarqués. Les possibilités sont infinies.

Essayez toujours de nouvelles choses. La croissance n'est pas passive dans l'industrie du jeu vidéo. Nous devons être des guides communautaires et des concepteurs actifs pour progresser au sein de l'environnement actuel et futur. Quand nos magasins commencent à vieillir, il faut d'une manière ou d'une autre remettre une couche de peinture neuve.

Que faire si vous n'avez pas assez d'espace ?

En tant que propriétaire de magasin, je sais que lorsqu'il s'agit de la conception d'un espace de vente, il n'existe pas de solution unique, surtout si vous êtes dans une grande agglomération où les loyers sont chers. On a parfois l'espace que l'on a, et puis c'est tout.

Mais même dans de petits locaux, vous pouvez trouver des moyens de définir des zones et une ambiance de « tiers-lieu ».

Les résultats que j'ai constatés m'ont vraiment incité à convaincre les autres propriétaires de magasins de jeux à faire de même, surtout s'ils pensent ne pas actuellement atteindre leur potentiel.

Après avoir essayé plusieurs emplacements, plusieurs configurations, fait des essais et des erreurs, nous avons découvert ce qui fonctionne le mieux pour nous, et j'espère que cela vous inspirera à aborder votre espace d'un œil neuf ou à repenser l'emplacement de votre magasin.

Statistiques du magasin : Fanatix

  • Lieu : Dothan, Alabama (68 000 habitants)
  • Niveau WPN : Advanced Plus Level
  • Âge : 6 ans
  • Surface : 465 m²
  • Site Web : www.dothanfanatix.com

Par Phil Chalker, co-propriétaire du magasin Fanatix

Foire Aux Questions

Trouvez les réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet du Wizards Play Network

Une question ?

Contactez-nous !