Guide rapide du nouveau format de Magic : Brawl

11 Juillet 2018 | 1 minutes de lecture

Nous avons profité de la sortie de Dominaria pour proposer une nouvelle façon de jouer à Magic.

Voici le format Brawl.

Le Brawl est à Commander ce que le Standard est à Legacy.

Il propose les mêmes interactions inédites sans les ruptures de combos et récompense l'audace de la même façon sans la crainte de la redoutable sélection de cartes. Il est accessible, ses cartes essentielles sont disponibles et il utilise tous les produits de premier plan.

Brawl en version courte :

  • Decks de 60 cartes
  • Toutes les cartes doivent être légales en Standard
  • 1 exemplaire d'une carte donnée au maximum (sauf pour les terrains de base)
  • 1 « commandant » : une carte de créature légendaire ou de planeswalker qui commence dans la zone de commandement et y retourne dès qu'elle quitte le champ de bataille
  • Tout symbole de mana qui apparaît sur une carte donnée doit également apparaître sur votre commandant
  • Les joueurs commencent avec 30 points de vie
  • Convient aux groupes de 3 à 5 joueurs

Si vous connaissez le format Commander, les règles vous sembleront assez familières. Les quatre grandes différences sont les suivantes : les cartes doivent être légales en Standard, les decks contiennent 60 cartes au lieu de 100, les planeswalkers peuvent être commandants et les commandants ne subissent pas de blessures.

Certains joueurs le considèrent comme un « format Construit pour drafteur ». Autrement dit, il permet de faire bon usage des cartes qui reviennent souvent en draft mais qui ne sont pas utilisées en Standard. Les decks se construisent autour de l'Amirale Beckett Hardiesce, de Huatli, championne radieuse et de Samut, voix de la sédition, des cartes rares mythiques qui n'ont pas encore révélé tout leur potentiel en format Construit.

Le format Brawl rend ces cartes amusantes jouables. Les joueurs sont donc plus enthousiastes quand ils les trouvent dans des boosters. C'est une véritable valeur ajoutée.

En particulier pour Dominaria, qui proposera des dizaines de créatures légendaires en Standard, notamment Chantefeu et Languesoleil, la carte promo Buy-a-Box aux mécaniques uniques.

D'un point de vue logistique, un événement en Brawl s'organise de la même manière qu'en Commander.

Voici quelques instructions :

  1. Maintenez un système de dotations amical. La meilleure façon de gâcher une partie en format Commander est d'encourager l'hyper-compétitivité.
  2. Visez 3 à 5 joueurs par groupe de draft. Si vous avez 5 joueurs, laissez-les au sein du même groupe de draft. Si vous en avez 6, séparez-les en deux groupes de draft.
  3. Pour des événements amicaux rapides, n'organisez qu'une seule ronde. Les matchs multijoueurs durent plus longtemps, mais si vos joueurs sont partants, vous pouvez faire s'affronter les vainqueurs de chaque groupe de draft.
  4. Ce format est idéal pour les ligues. Certains magasins offrent également des points de ligue supplémentaires en récompense d'« exploits » tels qu'« infliger un coup fatal à un planeswalker » ou « gagner 20 points de vie en un tour ».
  5. Ce format est également idéal pour les événements parallèles. « Standard à 18 h 30, puis Brawl après la deuxième ronde. » Cela donne une raison de rester aux joueurs avec un score de 0-2.

Notre recommandation pour inviter les amateurs du format Brawl à entrer dans votre magasin : organisez des événements parallèles.

Le format Brawl est disponible dans Wizards Event Reporter dès maintenant. Programmez vos premiers événements parallèles aujourd'hui !

Par Jordan Comar

Foire Aux Questions

Trouvez les réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet du Wizards Play Network

Une question ?

Contactez-nous !