14 juin 2018

Gavin Verhey : 5 astuces pour apprendre à jouer à Magic

Spoiler : vous pouvez vous passer du regroupement.

14 juin 2018

Gavin Verhey : 5 astuces pour apprendre à jouer à Magic

Spoiler : vous pouvez vous passer du regroupement.

Gavin Verhey, R&D de Magic

Magic est un jeu fantastique, qui regorge de stratégies incroyables, de mondes exaltants et de possibilités infinies. Mais toute cette profondeur entraîne un inconvénient majeur pour un nouveau joueur : il y a des tas de choses à apprendre. Par où commencer ?

Gavin Verhey, de la R&D de Magic, et moi allons vous parler de la manière d'apprendre à jouer à Magic. Nous avons conçu l'Édition de base 2019 pour qu'elle soit le meilleur point de départ pour commencer à jouer, et nous voulons vous fournir les outils qui permettront à vos nouveaux joueurs de découvrir le jeu et de se lancer dans la bonne direction.

J'aimerais donc partager avec vous mes cinq astuces les plus importantes pour l'enseignement de Magic :

1. Utilisez des decks de bienvenue.

Les interactions complexes entre la soif de sang, la grâce et le regroupement n'ont peut-être plus aucun secret pour vous (bon d'accord, personne ne connaît le fonctionnement du regroupement sur le bout des doigts), mais pour un nouveau joueur, mieux vaut commencer par une expérience sur mesure. Comme les decks de bienvenue de l'Édition de base 2019, par exemple.

Tout d'abord, c'est fantastique de pouvoir dire à un nouveau joueur qu'il peut garder le deck. Mais de plus, ces decks contiennent des tas de cartes qui sont d'excellents outils d'apprentissage des mécaniques de base, sans être pour autant trop complexes.

2. Expliquez l'objectif.

Toutes les composantes d'un jeu mènent à un objectif. Dans un match de basket, une fois que vous savez que l'objectif est d'avoir le plus de points à la fin, tout le reste se construit autour.

À Magic, l'objectif consiste à réduire les points de vie de votre adversaire de 20 à 0. Je commence généralement par quelque chose comme « Nous débutons tous les deux avec 20 points de vie. Votre objectif est de réduire les miens à 0 avant que je n'en fasse de même avec les vôtres. Pour atteindre cet objectif, vous allez utiliser un mélange de créatures et de sorts. »

3. Expliquez les bases du mana.

Magic repose en grande partie sur son système de mana. Ici, expliquez pourquoi :

  1. Il existe cinq couleurs de mana (ne détaillez pas le fonctionnement de chacune).
  2. Vous utilisez des terrains pour jouer les cartes de votre main.
  3. Vous ne pouvez jouer qu'un seul terrain de votre main par tour.
  4. Vous engagez vos terrains pour produire du mana et jouer des cartes.
  5. Expliquez comment lire un coût de mana (« 2R signifie que vous avez besoin de trois terrains, dont un au moins doit être rouge »).
  6. Les cartes se dégagent au début de votre tour.

Après cela, expliquez les différents types de carte que le joueur va être amené à rencontrer en plus des terrains. C'est-à-dire les créatures, les éphémères et les rituels.

Soulignez les différences entre les deux : les créatures restent en jeu et peuvent être à nouveau utilisées. Les éphémères et les rituels sont joués, vous faites ce qu'ils disent, et ils s'en vont.

Évitez d'expliquer comment fonctionnent le combat, certains sorts ou toute autre chose ardue à ce stade. Faites bien attention à ne pas trop compliquer les choses. Cela viendra, mais pour le moment, c'est l'heure de jouer !

4. Mélangez, piochez et commencez !

Ce qui est intéressant, c'est de jouer, pas d'apprendre les règles ! Plongez au cœur de l'action et expliquez les choses à mesure qu'elles se produisent.

Aidez le joueur pour ses premiers tours. J'ai tendance à jouer la première partie avec les mains face visible, afin de voir ce que les gens peuvent faire et de m'assurer qu'ils sont sur la bonne voie. Le plus important, c'est que le joueur agisse.

N'expliquez pas les petits détails de chaque tour. Dites simplement « Piochez une carte. Jouez un terrain. Est-ce que vous pouvez jouer autre chose ? Si ce n'est pas le cas, passez votre tour. » Cela vous permettra de jouer les premiers tours. Jusqu'au...

5. Combat !

Dès que quelqu'un a une créature prête à attaquer, vous devez expliquer comment marche le combat !

C'est là que j'explique la force et l'endurance. (« La force, c'est la quantité de blessures qu'une créature inflige. L'endurance, c'est la quantité de blessures qu'une créature peut subir avant de mourir. »)

Commencez par faire engager et attaquer une créature active par le joueur qui la contrôle. Expliquez que si elle n'est pas bloquée par l'autre joueur, celui-ci subit une quantité de blessures égale à sa force. Et soyez clair sur le fait que les créatures attaquent les joueurs et qu'elles ne s'attaquent pas entre elles. C'est un aspect de Magic qui diverge des autres jeux de ce type.

Si un joueur a un bloqueur éligible, je passe en revue tous les résultats possibles afin de mieux illustrer le fonctionnement du combat.

À partir de là, vous êtes sur la bonne voie. Encore une chose : le plus important, c'est de s'amuser ! Votre objectif est de montrer à quel point le jeu est amusant. Laissez les joueurs refaire des actions, piocher sept nouvelles cartes s'ils n'ont aucun terrain, et surtout, assurez-vous que cette première partie soit amusante.

Suivez bien ces astuces et vous inciterez à jouer de nouvelles générations toutes entières grâce à l'Édition de base 2019 ! N'hésitez pas à me contacter sur Twitter @GavinVerhey si vous avez des questions.

J'espère que vous vous amuserez autant à enseigner avec cette extension que nous nous sommes amusés à la créer. Elle est géniale !

Articles associés

18 août 2022

Wizards Presents : Choses à savoir pour les revendeurs

Dominaria United, La Guerre Fratricide, Événements

18 août 2022

[VIDÉO] Ce qui fait de DMU une extension indispensable pour vos joueurs

Dominaria United

21 juil. 2022

Profitez de dotations promos héroïques avec Dominaria uni

Dominaria United

Nous utilisons des cookies nécessaires au bon fonctionnement de notre site et à la collecte des données anonymes de session. Vous pouvez refuser les cookies nécessaires via les paramètres de votre navigateur. Nous utilisons également des cookies optionnels pour personnaliser le contenu et les publicités, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser la fréquentation Internet. En cliquant sur « Oui, j'accepte », vous autorisez l'utilisation des cookies optionnels. (Plus d'informations sur les cookies)